Fonds de rénovation

Le fonds de rénovation, tout sauf une obligation !

N’ayant aucun caractère obligatoire, la constitution d’un fonds de rénovation est pourtant particulièrement pertinente dans une PPE. En effet, il est une provision qui a vocation à financer les travaux de rénovation importants d’un bien immobilier tels une réfection de la toiture, de l’enveloppe du bâtiment ou encore des parties communes ou encore le remplacement d’un ascenseur.

 

Généralement alimenté par des versements annuels des copropriétaires dans la proportion de leur quote-part, ce fonds de rénovation donne la possibilité de répartir sur plusieurs années le coût des futurs travaux à réaliser.

 

En effet, les experts du bâtiment estiment que la durée de vie d’une toiture ou de l’enveloppe d’un bâtiment est d’environ 25 ans. Au terme de ce délai moyen, il est donc idéal que le fonds de rénovation permette de disposer de suffisamment d’argent pour conduire ces travaux sans attente.

 

De ce fait, même si l’année de mise en place d’un fonds de rénovation fait souvent débat, il est recommandé aux copropriétaires de le constituer dès la première année suivant la livraison de l’immeuble neuf. Quant à la cotisation annuelle, elle peut être fixée entre 0,2 et 0,5% de la valeur d’assurance du bâtiment.

 

Cette cotisation annuelle est effectivement à bien doser puisqu’un fonds de rénovation bien approvisionné est parfois source de « rénovations luxueuses » dont l’intérêt est limité. Encore faut-il toutefois que ces dernières soient validées en assemblée !

 

 

Les avantages du fonds de rénovation

 

Bien que non obligatoire, le fonds de rénovation est adopté par un nombre croissant de PPE. Il faut dire que ce dernier semble incontournable et qu’il présente quelques avantages importants :

 

  • Il évite de débloquer une somme importante en une seule fois

  • Il permet d’avoir toujours des fonds disponibles pour réaliser des travaux, même de grande ampleur. Cela permet donc d’éviter les travaux étape par étape qui généralement coûtent beaucoup plus cher que si tout est organisé dans le cadre d’un seul et unique chantier

  • Il facilite les ventes pour les copropriétaires désireux de céder leur appartement. En effet, l’existence d’un fonds de rénovation constitue une garantie quant à la valeur du logement

 

Bien évidemment, cette provision doit être convenablement gérée et placée puisqu’il est hors de question qu’elle perde de sa valeur. De même, le placement doit être tel que les fonds soient disponibles, les besoins en travaux pouvant survenir à tout moment … au grand dam des copropriétaires.