Formes de propriétés

La propriété, une notion complexe

Depuis toujours, la notion de propriété est au cœur des réflexions et des polémiques politiques. Il faut dire que par essence, les libéraux tendent à défendre farouchement le droit de propriété alors que les socialistes sont partisans de le restreindre ou tout du moins de le limiter. Certains, comme le philosophe Proudhon, se sont même faits remarquer en énonçant clairement que « la propriété, c’est le vol ».

 

Aussi, il existe de nombreux débats quant à la réelle définition à donner à cette notion. Nous retiendrons une définition plutôt neutre qui fait de la propriété un « ensemble de droits qui confèrent des prérogatives exclusives à une ou plusieurs personnes sur des territoires, des biens, etc… ».

 

Généralement, la propriété sur un bien meuble ou immeuble se divise en trois droits réels :

 

  • L’usage (usus), autrement dit le droit d’utiliser

  • Le profit (fructus), autrement dit le droit de cueillir les fruits du bien

  • L’abusus, autrement dit le droit de disposer du bien, de le rénover, de le détruire ou encore de le céder

 

Bien évidemment, il s’agit là d’une présentation très théorique de la notion à laquelle nous allons adjoindre des informations beaucoup plus pratiques susceptibles d’être utiles à tous ceux qui font le choix de devenir propriétaire.

 

 

Les différentes formes de propriété en immobilier

 

En matière d’immobilier, la propriété peut se présenter sous différentes formes :

 

  • La propriété individuelle où le propriétaire est seul maître des lieux

  • La propriété commune où plusieurs propriétaires (héritiers ou conjoints la plupart du temps) se partagent un bien immobilier

  • La copropriété où chacun des propriétaires apporte son propre capital et détient un quota-part du bien

  • La participation à une société immobilière dont l’objet est d’acquérir, gérer, exploiter et revendre un ou plusieurs immeubles

 

Parce que chaque forme de propriété implique des droits, des obligations mais aussi le respect de règles propres, vous pourrez trouver de nombreuses informations sur chacune sur la page qui leur est dédiée.

 

Vous pourrez ainsi analyser laquelle semble la plus adaptée à votre situation. En effet, son choix est tout sauf anodin et divers points sont à prendre en compte pour opter pour la bonne forme de propriété au moment d’acquérir un bien immobilier (découvrir notre offre de maisons à vendre en Suisse Romande). Parmi les critères méritant votre attention, se trouve en bonne position la préservation des intérêts de tous les membres de la famille et ce en toutes circonstances.